you're reading...

En Francais

Interview aux designers Castello Lagravinese Studio + Filippo Berto, deuxième partie.

Il y a quelques semaines nous vous avons révélé qui travaillent, avec nous, minutieusement à chaque modèle de notre collection.
Nous avons échangé quelques mots avec nos Art Directors Alessandro Castello et Mari Lagravinese de Castello Lagravinese Studio à propos des défis que, nous avons affrontés, ensemble, ces dernières années.

Mais nous n’avions pas encore épuisé tous les arguments.

Alors voilà comment ça a continué: avec l’apport de Filippo Berto.

Designers berto salotti Castello Lagravinese

BERTO: Que se passe-t-il quand vous vous rencontrez pour discuter d’un nouveau projet? À savoir, avant que vous ne franchissiez le seuil avec les idées en main. Qu’est-ce qui vous inspire?

ALESSANDRO CASTELLO: Nos projet sont le fruit du dialogue quotidien et de l’échange continuel d’idées et d’opinions entre nous et Filippo pour créer ensemble un projet commun.
C’est précisément pour cette raison, que l’exigence d’un nouveau produit ou d’une nouvelle collection est perçue d’abord puis est partagée par les deux parties.

MARI LAGRAVINESE: En général tout ce qui nous entoure incite notre curiosité, c’est pourquoi l’inspiration pour nos petits projets nait souvent de notre vécu, au travail ou en privé. Dans bien des cas il s’agit d’une petite intuition ou d’un détail qui a attiré notre attention dans les moments les plus disparates: une pièce de haute couture dans une vitrine pendant qu’on attend à l’aéroport, la scène d’un film, la page d’une revue ou bien en flânant dans un petit marché.

FILIPPO BERTO: c’est exact. Tous les jours, nous sommes à l’affût des exigences de nos clients, avec l’objectif de les satisfaire. Tout modèle présenté en showroom, sur le site et livré aux clients, est le fruit d’une étude qui dure plusieurs mois afin de créer des canapés conçus pour durer dans le temps, étudiés depuis le début pour être personnalisables tout en maintenant intacts style et confort.

BERTO: Si vous deviez identifier un mot-clé qui puisse expliquer mieux que tout autre les valeurs et la passion de ce travail que nous faisons ensemble, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit?

MARI LAGRAVINESE: Avec Filippo nous avons créé une sorte de “laboratoire des idées” où chacun donne sa contribution et grâce auquel nous avons réussi à créer une vision commune des objectifs que nous voulons atteindre. Sa capacité de réception et réactivité aux stimuli que nous lui fournissons est surement un aspect fondamental pour la bonne réussite et la croissance de notre projet.

FILIPPO BERTO: Notre rôle est un rôle extrêmement sérieux. Nous savons que nos réunions partent souvent avec de idées extrêmement élevées, extrêmement difficiles à réaliser. Mais ce qui nous plait, ce sont les défis. Nous regardons au-delà, nous tenons haute la barre du défi.  En outre, le laboratoire des idées est partagé avec tout le groupe: tapissiers, décorateurs d’intérieur, marketing. Le stimulus vient de tous et est partagé par tous. Partage est l’un de 74 mots-clés de notre livre Esprit de 74.

BERTO: Est-ce qu’il y a un modèle de la collection qui vous a donné plus de satisfaction?

MARI LAGRAVINESE: Indubitablement le moment le plus enthousiasmant de la création d’un produit est le premier passage du dessin bidimensionnel au modèle tridimensionnel, la transition du papier à la matière concrète. Quand la coque du fauteuil Hanna s’est découpée dans le bloc de polystyrène, nous avons vu notre idée se matérialiser sous nos yeux, exactement comme nous l’avions imaginée!

FILIPPO BERTO: neuf mois inoubliables, de prototypage sauvage. Nous avions institué un comité, qui comprenait Alessandro, Mari, nos tapissiers parmi lesquels Flavio et mon oncle Giorgio, les tailleurs.
Ça a été fantastique.

Controllo qualità prototipo poltrona Hanna

BERTO: qu’est-ce qui vous pousse, vous motive, vous frappe dans votre collaboration avec nous?

ALESSANDRO CASTELLO: notre plus grande aspiration, c’est de grandir et de faire toujours mieux, de ne jamais nous contenter et de viser à atteindre nos objectifs avec engagement et passion. En deux mots: ambition et envie de faire, c’est ce que nous retrouvons chez Filippo et dans son équipe.

FILIPPO BERTO: c’est exact. Nous sommes continuellement animés par l’envie de nous améliorer, de faire mieux que le jour d’avant. Chaque jour c’est notre jour zéro. Et avoir des compagnons d’équipe comme Alessandro et Mari n’est pas simplement pour nous synonyme de grande valeur, mais aussi d’une grande chance.

BERTO: Quel est selon vous le plus grand défi que nous avons affronté ensemble jusqu’à aujourd’hui?

ALESSANDRO CASTELLO: Sans aucun doute, l’ouverture de deux showrooms, à Padoue et à Turin, en quelques mois a été un rude défi, dont nous avons tiré, et sommes toujours en train de tirer, des résultats significatifs et une énorme satisfaction.

FILIPPO BERTO: Trouver le défi des défis, en nous penchant sur les derniers mois, c’est difficile. Vus tous ensemble ils font peur. Notre effort est un effort épique, on pourrait même dire légendaire, qui nous implique tous: travailler avec notre territoire, la Brianza, et grandir. Quant à la proposition, au style, à la distribution.
Et dans ce cas oui, les nouveaux showrooms Berto Salotti de Turin et Padoue ont été la cerise sur le gâteau.
Mais faites-nous confiance, nous en avons encore en tête quelques-uns de vraiment intéressants.

Un avant tout? Le service #BertoPrima: les produits les plus appréciés de notre collection, dessinés par Alessandro Castello et Mari Lagravinese, réalisés dans les règles de l’art et recouverts avec les meilleurs tissus et cuirs, disponibles dans les meilleurs délais de livraison: 48 heures en Lombardie!
Avec #BertoPrima nous nous sommes littéralement enflammés de joie! 

Discussion

Nessun commento.

Scrivi un commento (i campi con asterisco sono obbligatori)

FOLLOW US!

Facebook Twitter GooglePlus Follow Me on Pinterest YouTube Flickr

#BERTOLIVE

Gli Argomenti di BertoStory

Archivi